Le jumelage Franco-Allemand

PROCHAINS CONCERTS : Le 18 Février 2018 à Génillé (37) / Le 8 Avril 2018 à L a Croix en Touraine (37) PROCHAINES MANIFESTATIONS : BAL le 24 Mars 2018 à Richelieu (37) / AUDITION école de musique Michel Dien le 17 Juin 2018 à Monts (37)

44 ans d’amitié entre l’Accordéon Club du Centre, l’Harmonika-Spielring Langen et l’ Handharmonika-Club "Ahoi" Dietzenbach

Jeudi 25 Mai 

 Après 12 heures exténuantes de voyage en autobus, les membres de l’ACC et leurs familles sont arrivés sous un soleil radieux, le jour de l'Ascension, en terre allemande. Après quelques échanges chaleureux, les invités ont rapidement fait connaissance avec leurs hôtes allemands.

La présidente de l’Harmonika-Spielring Langen et organisatrice de cet échange, Beate Rettig-Horch a souhaité la bienvenue aux invités en français. Elle a également énoncé le programme des jours suivants. Isabelle Renard, présidente de l'association partenaire a ensuite remercié pour l'invitation et aussi pour l’accueil.

La soirée s’est poursuivie avec un repas préparé par les différents membres et famille d’accueil allemands. Les membres  de l’ Handharmonika-Club "Ahoi" Dietzenbach ont interprété quelques morceaux de musique et ont ensuite été rejoint par des musiciens de l’Harmonika-Spielring Langen.

Vendredi : Heidelberg

Le lendemain, les deux groupes français et allemand sont allés visiter le château d’Heidelberg puis dans l’après-midi ils ont pu naviguer sur le Neckar jusqu’à Neckarsteinach avec le passage de plusieurs écluses. Un diner a été servi à l’auberge « Zum Schorsch » à Erlenbach.

Ce repas s’est terminé en  fanfare avec de l’accordéon, du piano dispensés par quelques membres de l’ACC, ainsi que des chants et des danses.

Samedi : le concert

Le début d’après-midi a été consacré à la répétition des musiciens.

Le concert, en plein air, a débuté à 17h. Les personnes présentes ont d’abord pu écouter l’Harmonika-Spielring Langen puis l’Accordéon Club du Centre. Ce récital a rencontré un vif succès auprès du public et ceci malgré la chaleur. Le point fort fut la réunion des deux orchestres pour l’exécution de morceaux tels que « l’entrée des gladiateurs » ou « sous le ciel de paris » et ceci sous la direction des deux chefs d’orchestre c’est à dire Béate Rettig-Horch pour l’orchestre allemand et Michel Dien pour le français. Cette expérience ; unique puisque les deux formations musicales n’ont pas répété ensemble ; a remporté à l’applaudimètre un succès considérable.

La soirée s’est poursuivie, plus décontractée, avec un diner arrosé. L’apothéose de cet échange fut la célébration du mariage musical entre Béate et Michel. Cette union a été fêtée jusqu’à tard dans la nuit. Des accordéonistes français l’ont aussi animée avec brio.

Dimanche :

Après une courte nuit, il était déjà temps de repartir vers la France. Un copieux petit-déjeuner a été servi par l’ensemble des familles d’accueil et celles des musiciens. L’heure des au-revoir s’est exprimé par des embrassades réciproques  avec le souhait de chacun de garder le contact et de se revoir lors du prochain échange dans deux ans en France.